home Donate
Zinc Saves Kids Fundraising
Zinc and Health Media
Projects Links
FAQ Contact Us
 
 
The Miracle of Zinc

Le zinc est un oligo-élément essentiel pour la santé humaine. Le corps humain adulte contient environ 2-3 grammes de zinc. Le zinc est vital pour de nombreuses fonctions biologiques et joue un rôle crucial dans plus de 300 enzymes qui maintiennent le fonctionnement du métabolisme. Le zinc est indispensable pour la synthèse des protéines et de l'ADN et le développement des gènes. Il accélère la division cellulaire et est essentiel pour une croissance normale, ainsi que le développement physique et mental chez les nourrissons, enfants et adolescents. Le zinc est également important pour le bon fonctionnement du système immunitaire et peut réduire la durée et la gravité d'une gamme d'infections allant d'un simple rhume à une diarrhée sévère et une pneumonie.

L’organisme est approvisionné en zinc à travers une alimentation diversifiée ; mais cela est inaccessible à une grande partie de la population dans les pays en voie de développement qui vivent sur les cultures, souvent pauvres en zinc, en particulier lorsqu'elles sont cultivées sur des sols présentant des déficits en zinc. En outre, les cultures contiennent des phytates qui inhibent l'absorption du zinc.

Deux milliards de personnes dans le monde souffrent de malnutrition principalement due à une consommation insuffisante de zinc et autres vitamines et oligo-éléments clés dans leurs régimes alimentaires. Les jeunes enfants dans les pays en voie de développement sont les plus touchés. La carence en zinc affaiblit leur système immunitaire et augmente le risque de décès dus à des infections infantiles courantes telles que la diarrhée, la deuxième cause de mortalité pour les moins de cinq ans.
Lorsque la diarrhée dure plusieurs jours, elle peut priver le corps des fluides et nutriments essentiels. Dans les pays en voie de développement, où l'hygiène, le système sanitaire et les soins de santé sont moins facilement accessibles, la diarrhée peut conduire à une déshydratation sérieuse, pouvant parfois mettre la vie en danger. Chaque année, la diarrhée coûte la vie à 760,000 enfants de moins de cinq ans.

La diarrhée est traitable. Un traitement de 10-14 jours avec 20 mg de supplémentation en zinc réduit de 25% la durée de la diarrhée et de 30% le volume des selles et permet d'éviter pendant trois mois de nouveaux épisodes.

La carence en zinc est également associée à un retard de croissance. En 2013, l'UNICEF, l'OMS et la Banque mondiale ont indiqué qu’environ 161 millions d'enfants de moins de cinq ans - ou 25% de tous les enfants dans cette catégorie d'âge - ont un retard de croissance dans le monde entier de façon permanente en raison d’une malnutrition chronique durant la petite enfance. Les enfants chétifs ne sont pas seulement petits pour leurs âges, mais leurs cerveaux ne se développent pas à leur plein potentiel, ce qui implique des conséquences dévastatrices à long terme sur la santé, l'apprentissage et leur potentiel futur à gagner leur vie. Cela affecte à son tour le potentiel de développement d'une nation.

Les publications Lancet 2008 sur la nutrition ont estimé que 450,000 décès d’enfants de moins de cinq ans pourraient être directement liés à une carence en zinc. Dans la même année, le Consensus de Copenhague - un groupe d'économistes de renommée internationale, dont cinq lauréats du prix Nobel - a conclu que la lutte contre le problème mondial de la malnutrition grâce à l’apport de vitamine A et de zinc, occupait une place élevée parmi les diverses solutions économiques aux problèmes mondiaux. Ils ont calculé que pour chaque dollar investi dans les supplémentations en zinc, il y aurait un retour de 17 dollars américains.

L’efficacité du zinc dans la santé et la survie de l'enfant avait été bien documentée depuis les années 1990 mais il a fallu attendre une décennie supplémentaire avant qu'il ne soit inclus dans les programmes consacrés à la survie de l'enfant. En 2004, l'UNICEF et l'OMS ont lancé une déclaration conjointe recommandant le zinc en combinaison avec des sels de réhydratation orale pour le traitement efficace de la diarrhée. Les maladies diarrhéiques étaient alors responsables du décès de 2 millions d'enfants de moins de cinq ans. Depuis lors, la mortalité liée à la diarrhée a chuté de plus de 60%, pour atteindre 760.000 d’enfants de moins de cinq ans en 2013.

En 2013, l'UNICEF et l'OMS ont lancé «Le Plan d’action mondial intégré pour prévenir et combattre la pneumonie et la diarrhée » visant à accélérer les efforts des pays touchés pour réduire drastiquement ces deux causes principales mais évitables de décès d'enfants en 2025.

En outre, la communauté internationale a uni ses forces en lançant un certain nombre d'initiatives de haut niveau afin d’accélérer les progrès pour réduire le retard de croissance, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours dans la vie d'un enfant, depuis la conception jusqu'à l’âge de 24 mois. Cette période est celle où l'amélioration de la nutrition peut faire une réelle différence dans le développement d'un enfant. Les Interventions après l’âge de deux ans, lorsque le développement du cerveau et du système nerveux est largement terminé, n’ont pas le même impact.

La supplémentation en zinc joue un rôle crucial dans tous ces programmes et a le potentiel de sauver la vie de centaines de milliers d'enfants au cours des dix prochaines années.

we all need zinc
© 2010 International Zinc Association l Visitez le site de l'UNICEF l Faites un don l Inscrivez-vous a notre newsletter l